C H A R G E M E N T
blog banner
Investissement personnel

De l’investissement personnel et sa grande utilité.

Il n’y a pas un investissement plus rentable que celui que nous faisons sur notre personne. Je m’en rends compte tous les jours et l’observe chez beaucoup de personnes. Pour réussir nos investissements dans des entreprises, chez d’autres personnes, il est obligatoire d’investir d’abord sur nous, de continuer de le faire, même si les résultats tardent à venir, même si le retour sur investissement est faible au début. Investir sur nous ne sera jamais vain et nous nous en rendrons compte un jour.

           

Il y a quelques années, je pris la décision de me constituer une bibliothèque. Auparavant, j’achetais rarement des livres et me contentais de ceux que je trouvais çà et là. Je crois que me constituer une bibliothèque est une des décisions les plus judicieuses que j’aie prises. Je me rendis compte de mes lacunes, et en dépit de l’opinion générale, de mon déficit en culture.

Un ami m’a fait remarquer récemment que la qualité de ma réflexion s’est fort améliorée. Alors qu’auparavant je me contentais de lire ce que je trouvais, aujourd’hui je m’impose mes choix de lecture. Des livres comme La théorie des sentiments moraux d’Adam Smith, Le chant écarlate de Mariama Ba, la 6ème extinction d’Elisabeth Colbert ou Guerre et paix de Tolstoï ont changé mes opinions sur beaucoup de choses.

           

De plus, je me rends compte que la réflexion qu’induit la lecture de ces livres aide à aller au fond des choses, à ne pas se contenter uniquement de ce que nous voyons, à nous poser des questions et découvrir. Chaque lecture d’un livre est une fenêtre à la lecture d’un autre : cela devient un cercle vertueux.

Dans un monde très connecté, dans un monde de distractions, cette capacité à verser dans l’abstraction est un atout. Être créatif requiert d’être solitaire, de s’isoler pour réfléchir, la compagnie constante de la foule peut nous amener à adopter des pensées simplistes, qui nuisent à la qualité de notre réflexion.

           

Le livre est mon médium d’apprentissage préféré, ce qui n’est pas le cas pour tout le monde. Je conseillerais à chacun de trouver son médium et de l’utiliser pour apprendre. Quand je parlais de ma décision de me constituer une bibliothèque, je pensais surtout à l’apprentissage, qui est l’investissement le plus rentable.

           

Dans son livre Sapiens, Yuval Noah Hariri évoque un fait qui me conforte dans l’idée qu’acquérir la connaissance est le meilleur investissement que nous pouvons faire. Quelle est la principale source de richesse de la Silicon Valley ? Est-ce l’or, le diamant, les terres agricoles ? Ce n’est pas tout cela. La richesse de la Sillicon Valley réside dans le cerveau de ses habitants. Tout ce qu’ils ont créé est le fruit de leur imagination. Il ne serait d’aucune utilité d’envahir la Californie pour s’emparer de ses richesses car elles ne sont pas physiques mais cérébrales, il ne serait pas aussi efficace de les asservir car ils refuseraient d’utiliser leur cerveau.

           

Aussi mon Papa me disait-il : « un Etat peut décider de t’exproprier de tes richesses mais il ne peut rien contre tes connaissances. Cherche la connaissance et elle veillera sur toi. »

           

Etre en bonne santé nous permet d’être plus efficace et d’atteindre plus facilement nos objectifs. Une bonne santé se cultive, elle est le résultat de nos actions quotidiennes et non le fruit du hasard. Je me sens honteux quand je mange une nourriture grasse, trop sucrée. Je m’évertue d’atteindre la discipline où je ne mangerai que sain.

           

Etant donné que la bonne santé résulte de nos actions, nous devons entreprendre celles qui nous aideront à y parvenir. Manger sain est un pilier de la bonne santé. J’ai lu quelque part qu’il meurt plus de personnes pour cause d’obésité que de malnutrition. Manger sain ne veut pas dire se priver, c’est manger tout ce dont nous avons besoin en utilisant les aliments les plus nutritifs. Ensuite, pratiquer de l’exercice. La sédentarité est un fléau du monde moderne. Nous passons beaucoup de temps au bureau assis, nous rentrons à la maison et regardons la télévision. Nous mangeons des calories en excès, nous prenons du poids, nos organes sont de moins en moins fonctionnels, et un beau jour l’AVC nous terrasse.

           

Nous pouvons facilement éviter cela : mangeons sain, pratiquons du sport, faisons des contrôles de santé réguliers. Nous pourrons profiter ainsi de l’augmentation de l’espérance de vie, en accroissant le nombre d’années en bonne santé. Prenons soin de notre corps.

           

Pour être à l’abri des besoins, nous devons parvenir à l’indépendance financière. Cela est aussi le résultat de nos actions quotidiennes. Dans un monde de crédit facile, il est tentant de nous offrir tout ce que nous voulons. Cependant tout a un coût : nous serons englués dans un monde de dettes, de découverts, de soucis. Nous pouvons nous épargner cela en vivant en dessous de nos moyens : ce qui veut dire que nous épargnerons la différence entre nos revenus et nos dépenses. Petit à petit, cette épargne croîtra, ce qui nous permettra d’envisager d’autres investissements ou de nous offrir des choses sans endettement.

           

Il est important que nous puissions retarder la gratification, nous priver aujourd’hui pour jouir demain. Dans un monde de gratification instantanée, cela n’est pas facile, mais rappelons-nous un investissement peut parfois prendre du temps avant d’être rentable. Quand nous atteindrons notre indépendance financière, nous nous remercierons de notre frugalité. Si notre objectif est de nous enrichir, cela doit commencer par l’épargne qui permettra d’accumuler des fonds pour investir.

           

Investir sur nous-même finit toujours par apporter des résultats. Ceux-ci peuvent venir tardivement ou à ses débuts très faiblement. Cependant nous ne perdrons jamais. Acquérir la connaissance, pratiquer le sport et manger sain, épargner et investir : si nous entreprenons ces actions aujourd’hui, elles nous permettront de vivre dans la tranquillité demain. Retarder la gratification est obligatoire si nous voulons obtenir quelque chose de plus grand demain. La prochaine fois que nous voudrons acheter quelque chose, demandons-nous si nous en avons besoin, ne serait-il pas préférable d’épargner cet argent ou de l’investir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *